Facebook prêt à investir jusqu’à 1 milliard de dollars pour s’infiltrer dans nos pensées – Business Apps
16228
post-template-default,single,single-post,postid-16228,single-format-standard,bridge-core-1.0.5,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,paspartu_enabled,paspartu_on_bottom_fixed,qode-theme-ver-18.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-6.0.2,vc_responsive

Facebook prêt à investir jusqu’à 1 milliard de dollars pour s’infiltrer dans nos pensées

Faire transcrire les signaux nerveux en commandes informatiques est la technologie sur laquelle travaille la startup new-yorkaise rachetée par Facebook ce mardi. Une startup dont la valeur est estimée entre 500 millions et un milliard de dollars.

Cette technologie se concentre sur l’ensemble des signaux contrôlant les mouvements traversant la colonne vertébrale, pour canaliser le contenu mystérieux de notre cerveau vers des machines, afin de le traduire en un signal numérique qu’elles peuvent comprendre.

Ainsi, grâce à cette technologie, nous seront capable d’écrire une centaine de mots par minute sur notre Smartphone, les mains dans les poches, ou de partager une photo avec un ami tout simplement par, eh bien, l’intention.

Or, les récents scandales liés à la manière dont Facebook traite et utilise les données personnelles de ses membres soulève des questions sur l’éthique d’une telle technologie une fois appliquée par l’entreprise : serions nous dans l’ère des machines contrôlées par la pensée ? Ou celle des humains influencés par les machines ?

No Comments

Post A Comment